D'emblée on se sent bien dans ce disque : il y a énormament de feeling, et puis ce son rondouillard du ténor qui se balade dans les graves avec la désinvolture d'un gros chat...

Jazz news